Restauration : comment recruter et pérenniser ses salariés ?

Restauration : comment recruter et pérenniser ses salariés ?

Nous savons tous à quel point il est difficile pour le secteur de la restauration, de recruter de la main-d’œuvre et surtout de la pérenniser dans le temps. Voici deux retours d’expérience, vous vous retrouverez peut-être dans l’un d’entre eux.

Serveuse restaurant

Une serveuse face aux conditions de travail :

Ludiwine 20 ans, travaille au sein d’un petit restaurant de village, en concurrence avec de grandes enseignes. Celui-ci est dirigé par deux responsables. Au total, l’équipe se compose de moins de 10 salariés.

Elle a choisi d’effectuer ce travail les week-ends en complément de ses études pour avoir un salaire et entrer dans le monde du travail.

Ce restaurant est une enseigne qui n’est pas développée. Il attire seulement les personnes du village ainsi que quelques visiteurs qui se baladent. Ce qui crée donc des services longs (c’est-à-dire des personnes qui arrivent en début de soirée ou fin de soirée).

Des questions interviennent dans son esprit concernant la restauration :

Il arrive donc pour Ludiwine de se poser des questions sur sa place en tant que serveuse, notamment à cause du manque d’activité à certaines périodes de la soirée.

Pour Ludiwine, la rémunération peut également être un point bloquant. En effet, les personnes qui travaillent dans la restauration le week-end font souvent 13h en 1 jour et demi. Elle estime n’être pas assez rémunérée par rapport au métier de serveuse qui est tout de même contraignant !

Une bonne communication entre les responsables et Ludiwine aurait permis de mettre à jour les difficultés qu’elle rencontre et de pouvoir y apporter une solution.

Il faut donc que les employeurs agissent vite !

En effet, des points chaque soir permettraient à Ludiwine de s’exprimer sur ce qu’elle a apprécié ou au contraire, évoquer les dysfonctionnements rencontrés lors du service.

De plus, Ludiwine n’apprécie guère les périodes d’inactivité entre le départ des premiers clients et l’arrivée des suivants. Pour éviter les moments d’inoccupation, les employeurs peuvent mettre en place des tâches à réaliser. Comme anticiper le ménage, aider pour les commandes de renouvellement de stocks et assister le service au bar…

En ce qui concerne la rémunération de Ludiwine, les employeurs peuvent reverser les pourboires entre les salariés mais également fixer une prime ou un système de gamification lorsqu’un certain nombre de clients est atteint. Cela incitera d’autant plus Ludiwine à devenir ambassadrice du restaurant en faisant de la publicité sur ses propres réseaux sociaux ou en suggérant à son entourage de venir manger. En effet, la rémunération devient le principal frein sur le recrutement.

Tips restaurant

Une salariée écoute son corps :

Laurie, 25 ans, travaille au sein d’un restaurant midi et soir, 5 jours sur 7. Auparavant, elle travaillait dans une enseigne conviviale et chaleureuse. Elle a souhaité changer d’environnement de travail pour se trouver au sein d’un établissement gastronomique avec des normes imposées pour lui permettre d’acquérir une nouvelle expérience.

Travailler au sein d’un restaurant gastronomique permet d’être toujours actif : servir les tables veut dire que vous êtes constamment en mouvement pour amener des plateaux, amener des plats, ramener la vaisselle, etc.

Très souvent, les serveurs qui sont dans le monde de la restauration depuis des années ressentent les effets de porter des assiettes lourdes et de constamment rester debout. Les problèmes de dos et de genoux sont assez communs. Être serveur c’est aussi infliger beaucoup de stress à son corps. Pour éviter le pire, les employeurs doivent prévoir une visite annuelle à la médecine du travail. Permettant ainsi à leurs salariés d’établir un check up complet chaque année.

Médecine du travail restauration

Quelles solutions peuvent être apportées ?

La restauration est un secteur en manque de personnel, mais comment attirer et fidéliser des salariés ?

Le premier point est le management de ses équipes. Un bon management d’équipe repose sur un dirigeant qui dialogue avec ses salariés et qui essaye d’apporter des solutions à chacun. Dans certains restaurants, les responsables peuvent confier des tâches contradictoires à un salarié. Il vaut mieux opter pour un management explicatif ou encore participatif plutôt qu’autoritaire. Il est préférable de travailler dans la bonne humeur et la jovialité.  

Le second point est la mise en place d’entretiens mensuels. Lors de cet entretien, le salarié peut alors exprimer les points positifs ainsi que les points négatifs qu’il a rencontré dans le mois et trouver ensemble une solution. La base d’un bon travail est la communication entre collaborateurs !

Et le dernier point est une communication sur sa marque employeur.

Vous serez en mesure de véhiculer les valeurs de votre entreprise et donc de les véhiculer auprès de personnes externes. En véhiculant vos valeurs positives, votre image d’entreprise sera tout autant positive. Les candidats seront alors plus faciles à trouver et surtout à recruter !

Les candidats auront plus tendance à se diriger vers une entreprise de restauration qui communique sur ses valeurs. Une culture d’entreprise forte et positive aura plus de facilités à attirer de potentiels salariés à recruter !

Pensez à la qualité de vie de vos équipes pour la pérennité de vos salariés et limiter le turn over. Pour une reprise ou un lancement d’un restaurant, pensez à Forum des Commerces !

Nous contacter :

Un problème ? 

support@forumdescommerces.fr

Contact :

Email :

Adresse :

25 cours Albert Thomas

69003 LYON

2022 ©Forum Des Commerces | Tous droits réservés | CGV – Mentions Légales